Worst Case Scenario: french “discrete” edition

Coup de gueule.

Depuis le début de cette semaine, je suis en train de me battre pour trouver un exemplaire de l’édition deluxe de Worst Case Scenario en magasin. A la Fnac et au Virgin, plus précisément.

Hier, j’étais chez ce dernier au Caroussel du Louvre. Rayon “Musique Indé”, bac dEUS: vide. J’aperçois un vendeur et lui demande si ils ont reçu l’album. Consultation sur son terminal informatique: rien reçu. Seul le Virgin des Champs en possède “quelques exemplaires”. “Curieux qu’il y en ait si peu, s’étonne ce vendeur. Peut être un import?”

Aujourd’hui, je me rend sur le site  Fnac.com, l’article est bien en vente. Consultation des stocks en magasin et je m’aperçois que la Fnac semble légèrement mieux pourvu que son concurrent. Mais alors, très légèrement… Disponible à la Fnac Montparnasse, à Italie 2 (“en quantité limitée”) et…. c’est tout. C’est à dire qu’à Paris seuls 3 magasins d’enseignes, soit disant “culturelles”, ne vendent le nouvel album d’un des groupes phares de la scène pop/rock indé européenne. Imaginez un instant, qu’au lieu d’un obscure groupe belge, l’on parle d’un album de Michael Jackson ou de Johnny Hallyday. Un scandale!

En France, c’est le label Az, détenu par Universal Music France, qui détient les droits de diffusion de dEUS. Il est loin le temps où les petits labels indépendants, pas encore digérés par les mastodontes de la culture de masse, s’occupaient de promouvoir leurs artistes. Az est dirigé par le “starac-khanoviste” des tables de poker Valéry Zeitoun et s’occupe d’artistes comme Amy Winehouse, Chimène Badi, Grand Corps Malade ou encore Duffy (c’est dire le niveau artistique).

Tous ces artistes sont très largement diffusés chez nous. Comment se fait il alors qu’un groupe comme dEUS, dont le déclencheur de la scène rock en Belgique n’est plus à démontrer, dont le talent est reconnu par des artistes comme Brian Molko, Thom York, Pj Harvey (entre autre) et qui fait l’objet d’un véritable culte, soit si peu commercialisé en France?

Avant Az, c’était V2 et Island Record qui s’occupaient de dEUS (avant de se faire avaler). Est-ce pour cela que les deux seuls singles issus de l’album Vantage Point (The Architect et Slow), et distribués par V2, ne soient disponibles qu’en picture disc et introuvable en France? Les albums précédents étaient déclinés en singles et même en édition spéciale, trouvable quasiment partout. Et si le problème ne se posait que pour dEUS, se serait un moindre mal…

Peut être tout cela est il du à cette épouvantable “crise du disque”, si bien gérée depuis une dizaine d’année par les Majors? Elles ont peut être mieux à faire pour essayer de récupérer l’argent qu’elles ont gaspillées amassé pendant des années et qui s’envole en même temps que les ventes s’effondrent, que de s’occuper vraiment de leurs artistes.

11 réflexions au sujet de « Worst Case Scenario: french “discrete” edition »

  1. J'approuve totalement…J'habite à Reims, je consulte le site de la fnac: Indisponible…avant, y'avait un disquaire près de chez moi, il a fermé et c'est chez lui que j'ai trouvé TOUS les albums de dEUS…donc je pense que je vais devoir le commander. Je vais sur Lille, ce week-end, j'aurai peut être plus de chance là haut…
    Pfff ça m'énerve, on nous saoule encore et encore avec de la variétoche "Tu connais dEUS? Nan j'connais pas mais j'écoute Green Day, c'est cool ça!" Ok…et les grands groupes sont étouffés par ces conneries.

  2. aaaah les petits disquaires… ceux avec qui ont pouvait encore discuter musique, ceux pour qui la musique était encore une passion et non pas une occupation (comme disait Stupeflip)… Maintenant on se retrouve face à un vendeur sous payé qui mets des albums des Beatles ou de MJ en rayon et qui nous regarde avec un point d'interrogation sur la tête quand on lui parle de dEUS, Melvins, Fink ou Hawskley Workman…

    C'est vrai que ca fait vachement du mal le téléchargement illégal…

  3. Bonjour!

    Fan belge de la première heure mais néanmoins sensible à ton désarroi, je me propose de me rendre à la FNAC de Liège afin de dégoter je l'espère le sésame que tu convoites tant et de te le faire parvenir par la poste! Si ma proposition t'intéresses, tu as normalement mon adresse mail qui doit te parvenir avec ce message. A toi de voir… Pour les modalités on peut s'arranger, ce n'est pas une frontière virtuelle qui m'empêchera d'accomplir ma BA du jour.

    Cordialement.

    Gaia

  4. Héhé vive les coups de gueule de Denis! Ca défoule non? D'un autre coté il faut aussi se dire que le format disque ça n'existe plus vraiment, et que la sortie de dEUS, c'est plus pour les fans qu'autre chose, vu qu'il n'y a pas de nouveau morceau qui pourrait rameuter le chaland: donc je comprends le manque de distribution et de promo. Ca m'étonne même que les magasins de disques existent encore, vu que je ne vois guère que les fans de musique classique qui achètent encore des CDs (et là encore, même ma mère s'est mise au téléchargement… légal, ou bien elle commande direct par internet!) D'un autre coté j'ai rarement écouté autant de musique que cette année, et certains trucs très bons: la situation n'est donc pas désespérée! Attendons le prochain album de ces toujours jeunes mecs d'anvers!
    J'espère que tu vas bien à part ça!
    a+
    Soniya

    • Je suis conscient qu'en ce moment il y ait des choses plus cruciales (Johnny va t'il s'en sortir? je n'en dors plus…). Mais bon, pour un fan je trouve ceci assez inadmissible que l'on passe sous silence cet album en France alors que la promo belge a tourné presque à plein régime ces derniers temps avec la diffusion notamment de deux docs. En plus, la nouvelle édition de WCS n'est même pas téléchargeable sur iTunes (au moins la version remasterisée + les inédits). Encore une fois, imagine que l'on parle du énième best-of de MJ? La presse française a été d'une telle discrétion que (à moins que je ne me trompe) je n'ai pas vu un seul site évoquant la sortie de l'album.

  5. Faut voir le bon côté de la chose, j'habite Paris et mon angoisse c'est que dEUS fasse une grande salle (le Zénith était prévu la dernière fois) et, ouf!, le concert a été "déplacé" au Bataclan. T'imagines dEUS au loin ??dans une salle blindée de formatés par la com., l'enfer!
    Ciao!

    Tiziana

    • oui je peux l'imaginer: j'étais au Forest l'année dernière… Blindé de chez blindé. Et ce qui m'a gêné, ce n'était pas que j'étais à deux kilomètres de la scène, mais plutôt pas le public belge un peu trop docile à mon gout 🙂

  6. Oui mais Denis, l'édition de l'album remasterised, c'est pour le fan ou le collectionneur, un peu comme le best of de MJ! dEUS est un groupe énorme en Belgique, alors qu' en France, et malgré Vantage Point, il est un peu oublié (ça m'énerve autant que toi, j'adorerais voir les docs à la télé ici, mais c'est comme ça..!) Donc grosse promo en Belgique parce qu'il y a des sous à se faire, et rien en France, parce les ventes seront de toute façon pas énormes, les jeunes rockers français ont d'autres groupes à adorer… Sur l suffer Rock, même l'envoi de l'album par correspondance après commande sur le net pose problème, donc pas sûr que ce soit la faute spécialement de leur distributeur en France!
    Il n'y a plus qu'à attendre un excellent nouvel album de dEUS qui mette tout le monde d'accord (fans de musique, business et presse musicale!)!

    • je ne suis pas spécialement d'accord avec toi.
      Vantage Point a déjà été une cata au niveau commercial en France. Je pense sincèrement que la promo de WCS repose sur d'autres problèmatiques liées à la maison de disque française. Je suis ok avec toi pour dire que seul le fan sera d'abord attiré par cette édition. Mais est ce une raison pour oublier les autres? C'est peut être une bonne manière pour faire découvrir ou redécouvrir ce groupe dans nos contées. Et je ne suis pas certain qu'il y ait beaucoup de sous à se faire sur ce genre d'édition dans la mesure où il n'existe, justement, que sur un support matériel et non pas electronique.
      Mais je suis d'accord avec toi: vivement le prochain VRAI dEUS!

Laisser un commentaire