Quatre Mains |dEUS-fr.net – Blog francophone du groupe belge dEUS

deus-quatre_mains_s.jpg

Quatre Mains - 04:55

Issue de l'album: Following Sea   Quatre Mains (single)   Selected Songs 1994 - 2014 (best of)   

Musique: dEUS

Paroles: Tom Barman


[wpsr_socialbts]

 

A savoir

C’est la première fois que Tom compose une chanson en français. Il s’agirait d’une version retravaillée de Paper Bones, un titre joué quelque fois lors de la tournée Vantage Point en 2009.

Crédits

Kobe Proesmans: percussion

Clip

[media url=”http://www.youtube.com/watch?v=WsFfHdqNOWI&feature=share&list=PL4446BECB0047AE39″]

A propos du clip:

“Vous avez des chansons que vous voulez mettre sur le moment où vous êtes au volant. Et puis vous avez des chansons qui vous donnent envie de sortir et de conduire. Klaas, notre violoniste, a déclaré qu’il y avait de la pluie dans la vidéo.

“Des diamants sur mon pare-brise,  les larmes du ciel ». Il avait raison, mais nous n’avons pas eu un budget pour une machine à pluie  et il ne pleut jamais en Belgique comme cela. J’allais utiliser ma Peugeot 504 pour le tournage, mais je l’avais éraflé sur le côté dans mon garage. Donc, nous avons eu une autre et je suis heureux de ça.

Nous avons eu une jeune fille polonaise parlant le russe. C’est compliqué. Je suis sûr que ça va énerver certains Russes d’origine. Encore une fois le budget. Les scènes dans le hangar, la poussée du chariot, étaient, inconsciemment inspiré par les peintures et les vidéos de Michaël Borremans, qui a fait l’artwork de Vantage Point.

La partie de airhockey est quelque chose que j’aimais jouer dans un lunaparks miteux de la côte belge. Mes moments préférés étaient toujours lorsque le disque prend son envol. Ma sœur détestait ça.

Le disque de airhockey est inspiré d’une pochette d’un album d’Electric Light Orchestra. Les couleurs rappellent aussi le jeu électronique des années 80 appelé Simon. Un exercice de mémoire.

Les moutons étaient faciles à diriger. Plus facile qu’avec Sam Lowyck qui avait deux heures de retard pour le tournage. Pour faire en sorte que le mouton regarde vers la caméra, notre batteur Steph faisait des bruits de moutons. Ils se sont bien entendu. Je n’ai aucune idée ce dont ils parlaient, mais Steph a gagné le respect éternel de l’équipe, les extras, les membres du groupe et du mouton.”


Paroles

Entre-temps on se lance dans la gloire
Miami de lumière, dépourvue de bruit
Ça me choque chaque fois comment on accepte le statu quo

Le fauteuil qui nous regarde sans soul
Comme un mouton qui bâille et nous accueille dans son univers zen

Je me poursuis moi-même
Mes propres coutumes ayant ennuyé le diable
Et la vitesse d’une pensée glauque s’installe dans ta motricité
Je te regarde
Tu attends

J’aurais bien voulu être le mec
Qui observe sans gêne ce théâtre
Mais des siècles d’impatience me poussent vers l’aube

Toujours le même commencement
Le circuit électrique qu’on n’oublie guère de déclencher
Quand on se lance dedans
Le cœur nu

Et ça épate
Mais je ne te chercherai pas
Quand ça éclate

C’est presque le contraire de nulle part
Et pourtant
C’est l’équivalent de rien

Des conséquences inédites se mêlent avec des clichés
Y a une distance à rêver entre la peau
Et l’éternité
Un mélanome tatoué
Qu’est-ce que tu penses?

Étrange vie
Coincée entre la guerre et la paix
Des idées reçues qui sonnent mieux en stéréo
Et la cascade qui coule en horizontal derrière ton dos fatal
La discrétion natale
Comme un fait bancal

Et le cœur qui bat
Comme un quatre-mains
On joue le refrain
Ya pas d’embarras
Tu n’m’en voudras pas
Et c’est quoi là-bas
C’est le quatre-mains
Qui se jouent en vain
Entre toi et moi
C’est le cœur qui bat

C’est comme le jazz bien répété
Plein d’impulses
Et libéré de codes
Je te regarde
Tu attends

Le rythme des réflexes
Contre -temps

Et le cœur qui bat
Comme un quatre-mains
On joue le refrain
Ya pas d’embarras
Tu n’m’en voudras pas
Et c’est quoi là-bas
C’est les quatre-mains
Qui se jouent en vain
Entre toi et moi
C’est le cœur qui bat

L’ancienneté des sentiments?
On s’en fout quand on les réinvente à chaque reprise
Comme une batterie inépuisable
À la fois écologique et sordide
C’est le recyclage d’amour
Bref et intense
Je te regarde
Qu’est-ce que tu attends?


Ok Go