Set-list

Compte rendu: Le Forest National, 10/12/08

Comment raconter un concert aussi attendu que celui du Forest? Pas évident. Bien sûr, je serais tenté de faire une comparaison avec le concert du Bataclan qui est presque à l’opposé de celui auquel j’ai assisté mercredi soir. Pas du tout la même salle, le Forest ayant une capacité se situant entre le Zénith et Bercy. Cela donne un relatif aperçu de l’endroit. Donc, une atmosphère beaucoup moins intimiste que la petite salle parisienne. Tom Barman avait déclaré au moment de la sortie de l’album que les nouvelles chansons étaient taillées pour les grandes salles, et j’avoue que c’est assez vrai.

Ce concert, je l’ai partagé avec Gaëlle et Mathieu; trois français à Bruxelles. Arrivés devant la salle en taxi aux alentours de 19h30 et après avoir dégusté l’inévitable cornet de frites mayo/ketchup, nous pénétrons dans la salle presque au moment où l’accès à la fosse est terminée. A nous les places assises… Tant pis, nous choisissons notre “vantage point” à nous: derrière les ingés sons, au deuxième étage, bien au milieu. On vraiment l’impression de dominer toute la salle même si la scène nous parait à des kilomètres.

Expatriates est déjà en place au moment où nous entrons et je n’en parlerais pas, leur prestation m’étant complètement passé à côté. Rien de transcendant si ce n’est une voix proche de celle de Bono par moment. Applaudis poliment par le public belge, les australiens quittent la scène une demi heure plus tard.

Puis le grand moment arrive avec une set list légèrement modifiée par rapport au Bataclan, surtout au niveau du passage des titres. “When she comes down” ouvre comme d’habitude le concert, suivi immédiatement d’une des bonnes surprises de la tournée d’automne “Everybody’s weird”. Décidement, j’adore ce morceau et sur scène il rivalise d’énergie et de puissance. Les titres s’enchainent et je remarque bizzarement une chose: le public belge ne semble pas enthousiaste, malgré la bonne prestation du groupe. Dans la fosse, mise à part peut être les premiers rangs, ca ne bouge pas. Pas mieux dans les gradins où, même si la position assise empêche le déhanchement, je remarque une certaine stoïcité. A part, un fan juste devant nous qui a du faire tous les instruments à lui tout seul, de la batterie à la air-guitare. Evidement, les valeurs sûrs comme “Instant Street” ou “Suds and Soda” font monter la sauce et on commence à voir des bras se lever et des corps se bouger dans la foule. Mais pour le reste, tout cela reste plutôt sage.

Malgré tout, au moment des rappels, le public en redemande et dEUs enchaine “Eternal Woman
“, “Little Arithmetics”, “Oh your god” et “Serpentine”. Petit couac a mon avis au moment de la transition entre “Little Arithmetics” et “Oh Your God”. Déjà que je n’avais pas vraiment apprécié le fait que le groupe ampute la fin tonitruante du premier au profit du second, mais là on a eu l’impression que la transition s’est un peu cassée la gueule et du coup ce qui devait être un moment de déchainement est retombé à plat. Dommage.

Ovation du public, surtout dans la fosse, et le groupe revient pour “Roses”.

Au final, une très bonne prestation du groupe mais a mon avis qui reste en deçà du Bataclan. Peut être cela venait il de la grandeur de la salle? Peut être aussi a un public un peu plus sage que je ne l’aurais imaginé au départ. Je ne regretterais pas du tout ce concert, au contraire, trop content d’avoir enfin pu les voir jouer sur leur terrain.

7 commentaires

  • duke

    Bienvenue dans un concert de dEUS en Belgique. Le public ne bouge pas d’un poil et ne s’intéresse qu’aux vieux tubes… C’est toujours comme ça que ça se passe.
    J’avais vu dEUS à Forest il y a deux ans. Son pourri, concert sans prise de risques, énorme déception. Apparemment, vu les commentaires et les critiques (http://blogs.lesoir.be/festivals/2008/12/12/deux-deus-sinon-rien/) c’était plus ou moins pareil cette fois-ci. A mon avis, mieux vaut voir dEUS hors de Belgique. Vive le Bataclan!

  • Liv

    C’est vraiment pas évident de fair bouger les Belges. Jeudi, j’était la avec ma fille (52 ans – 22 ans tous les deux d’origine Flamande). La musique nous rendait presque fou et on a crié, chanté, dansé comme les folles. Les gens assis autour de nous n’ont pas bougé un milimètre, on se sentait plutôt marginal dans notre enthousiasme.
    Viva Deus

  • François

    J’étais à la soirée du 11 décembre et même constat pour le public! Bon, la prestation de dEUS fut vraiment très très très bonne! Un superbe concert. Grosse déception pour le public bien mou! Moi qui pensais voir un public bien plus impliqué que celui de Maubeuge, là, je doit avoué que c’était pas terrible. Bref, on dira que c’est un détail pour se rassurer. Quoiqu’il en soit, je dis longue vie à dEUS et merci encore d’être aussi excellent et classe!

  • jackie

    j’y étais ; dans la fosse, tout devant et c’était simplement génial !!(et j’étais pas la seule à les trouver en forme, n’est-ce pas Carine, Coralie, Marcelline et les autres autour de moi ??) Je me suis super amusée, j’ai dansé, sauté, chanté, crié, bref, j’ai passé un très bon moment ! Vive dEUS en Belgique !!!

  • Soniya

    Merci dENIS pour la review!
    D’un coté je suis contente que le Bataclan soutienne la comparaison, d’un autre coté moi aussi un jour j’espère les voir à domicile!

  • Coralie

    Oui Jackie, le concert était génial et bien plus que ça!!! 😀
    Maintenant, que le public soit mou, on s’en fout un peu non?? Le principal est de pouvoir se lacher soi-même, de profiter de l’instant et que le groupe sur scène donne tout ce qu’il a 😀
    dEUS est indissociable de sa Belgique natale et dIEU merci!

  • Gaëlle

    On a eu la chance de faire les deux soirs au Forest National, et apres la deception du premier soir, on s’est rattrapé sur le 2eme. Le public était beaucoup plus enthousiaste.
    Tom B. est allé un peu plus chercher son public (mais moins qu’au Bataclan), peut etre pour motiver les troupes !
    Mieux placés qu’au premier soir, on était proche de la scene et on a plus profité des interactions entre les membres du groupe.

    Comme Denis, on s’attendait à voir quelques Guests sur scenes pour les 2 dernieres dates de la tournée Vantage Point à Bruxelles. Mais non… Bon d’un autre coté, j’étais deja comblée avec Tom B. et Mauro P….

    Denis, rendez vous est pris pour la prochaine tournée, à Anvers cette fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.