Actus du groupe

Embargo et conséquences

D’après le site levif.be (Le Vif/L’Express), Universal entends donner des suite juridiques contre les “briseurs d’embargo” (entre autre Le Soir et De Morgen). Aux arguments du Soir qui parlait “d'”atteinte à la liberté de la presse”, Universal, par la voix de Niels Dierckx (directeur marketing chez Universal Belgium), répond: “nous n’avons obligé personne à signer ce contrat”. Il précise également que les journalistes qui ne souhaitaient pas signer le contrat pouvait revenir le 18 avril pour faire l’interview de dEUS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.