Actus du groupe

Coup de gueule

Une fois n’est pas coutume, je ne parlerais pas directement de dEUS dans cette chronique. Après tout, un blog ca sert aussi à communiquer (ou pousser un coup de gueule) et pas seulement relayer l’information.

Il y a quelques temps, je suis tombé sur cette information:

L’AJP (l’Association des Journalistes Professionnels) “avait évoqué la création d’un observatoire à la suite de la publication, début avril, par le quotidien Le Soir de l’interview de Tom Barman, le chanteur du groupe belge dEUS, pourtant soumise à un embargo assorti d’une astreinte de 25.000 euros en cas de non-respect. Le journal entendait ainsi protester contre les conditions imposées par Universal Music Belgium.”

Voila  donc à quoi il faut en arriver pour qu’une souris accouche d’une montagne. La création d’un observatoire de contrôle des libertés d’expression que même la Chine doit nous envier.

Nous revoila plongé dans cette espèce de mascarade dont Lesoir.be s’est largement épanché à longueur de colonnes pour donner une leçon de journalisme (probablement) et montrer ce qu’il ne faut pas faire en matière de liberté d’expression.

Rappelons que le journaliste “par qui le scandale est arrivé” a accepté de signer l’accord d’embargo, pour, **courageusement**, le briser ensuite (tandis que la plupart des ses collègues ont décidés tout simplement de tourner les talons pour faire l’interview plus tard) et a réalisé une interview **courageusement** frileuse où aucune question concernant l’incident ne sera posée  à Tom Barman. Peut être avait il signé un autre embargo sur les questions délicates avant la fameuse rencontre avec le chanteur de dEUS?

Bel exemple de liberté d’expression.

Ca me rappelle une chose dont Le Soir et son journaliste en colère devraient s’inspirer la prochaine fois qu’ils auront matière à faire parler d’eux. Le mois dernier, je crois, toutes les télés de France recoivent le dernier clip de Madonna en duo avec Justin Timberlack. Avec l’interdiction de passer des images de ce clip avant une date donnée par la maison de disque. Pratique courante. Tout le monde se plie sagement à cette interdiction… sauf Le Petit Journal de Yann Barthes, une rubrique people de l’émission Le Grand Journal sur Canal +. La rédaction de ce petit journal un brin potache décide tout simplement (et avec beaucoup d’humour) de passer outre l’interdiction et de montrer des images du clip tournés par leur soin avec deux personnes de la rédaction sensés incarner Madonna et Justin. L’humour ne devant pas être l’apanache du Soir et de son journaliste, voila qui devrait leur donner des idées. Faire une fausse interview de Tom en égratignant gentillement son image de leader de dEUS, voila qui aurait été amusant et anti-consensuel.

En tout cas cela nous aurait épargné la création d’un truc inutile, qui coutera surement cher et dirigé par des personnes payés à ne pas faire grand chose si ce n’est tapoter du poing sur la table de temps en temps dès qu’un journaleux n’aura pas fait correctement son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.