Actus du groupe

dEUS a eu les yeux plus gros que le ventre?

Après l’annulation du Zénith de Paris au profit d’une autre salle parisienne aux dimensions plus modestes (le Bataclan), dEUS voit une deuxième fois un de ces concerts reportés dans les même conditions à Londres. Le groupe devait jouer au Forum de Londres le 15 octobre. Ce sera finalement au Koko. (source: pocketrevolution)

Après les concerts d’été des festivals, regroupant, pour la plupart, plusieurs milliers de spectateurs, le groupe de Tom devra se contenter de publics moins nombreux pour la deuxième partie de la tournée Vantage Point qui s’arrêtera au Forest National le 11 décembre.

Une déception pour le groupe et pour Tom qui annonçait, au moment de la sortie de l’album, que les chansons de Vantage Point étaient taillés pour des salles plus importantes? Ont ils eut, finalement, les yeux plus gros que le ventre (de l’architecte)?

Malgrès la renommée des belges dans toute l’Europe, il faut bien admettre que ceux ci ont souvent été abonnés aux petites et moyennes salles. Sans vouloir porter un jugement négatif sur le groupe, il faut bien admettre que dEUS n’a malheureusement pas l’aura médiatique de Radiohead. Et que, bien que Tom ait certes des ambitions pour son groupe un peu plus élevées que par le passé, je vois mal dEUS remplir une salle comme le Zénith. Peut être que le seul handicap d’un groupe comme dEUS est d’être un groupe venant de Belgique…

En tous les cas, dEUS sera bien au Bataclan le 24 novembre et cela me rappellera surement des souvenirs. En effet, ils étaient déjà passés par là en 1999 et ce concert avait été (comme d’habitude) grandiose.

J’en profite également pour rappeller aux personnes qui avaient achetés leurs places pour le concert du Zénith que celles ci sont valables pour le concert du Bataclan. Et pour ceux qui n’ont pas encore leurs places, il est encore temps de passer commande, le concert n’affichant pas encore complet.

6 commentaires

  • denis

    Darina,
    l’article ci-dessus n’a pas pour but de relayer les (éventuelles) mauvaises critiques des concerts de dEUS. Je pars juste d’un constat qui semble sauter aux yeux. De là à dire que si les grandes salles se remplissent moins que les petites à cause de ces critiques, il y a un pas que je franchirais pas. Il faut voir aussi que en Angleterre et en France, la popularité du groupe n’atteint pas celle de la Belgique. De plus, je crois savoir que le dernier album ne s’est pas particulièrement bien vendu en dehors du plat pays. Personnellement je préfère les voir au Bataclan (même si j’aurais voulu un passage à l’Olympia) que dans une salle comme le Zénith où j’ai rarement fais de bon concerts.

    J’ai lu quelques mauvaises critiques. Certains disent que c’est le line-up le plus mauvais de l’histoire du groupe. D’autres qui pleurnichent encore les premiers albums. Bof… Mieux vaut laisser dire.

  • Laure

    Bah qui tente rien n a rien…
    OUI Tom barman est ambitieux et alors?!!!!
    Moi je suis de tout coeur avec eux et qu’on arrête de s’en prendre au line-up, c’est ridicule… qu’est ce que les gens peuvent être passéiste… c’est vraiment déplorable. Et d’abord quel est l’intérêt de cet article?
    Ils ont changé de salle: très bien, merci pour l’info…

    On a un très bon groupe et ça c super cool… point à la ligne ou punt aan de lijn…

  • Carine

    Hé bien quel débat! On ne vient plus pendant quelques jours et hop on se retrouve en pleine discussion!

    Pour ma part, je les ai vu en concert 4 fois et chaque fois dans des conditions différentes et je n’ai aucune critique à émettre sur le groupe ! Ils sont soudés, ils nous innondent de bonne musique et ils se donnent autant qu’ils peuvent !

    Il faut savoir que Forest National a été complet en moins de 24h ce qui donne un apperçu de leur notoriété dans notre plat pays ! On les aime et on va encore les aimer longtemps !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.