Les potes du groupe

Interview de Stef Kamil Carlens

Le site froggydelight.com a interviewé Stef Kamil le mois dernier à l’occasion du concert de Zita Swoon au Zèbre de Belleville (Paris) où il présentait le nouvel album du groupe Big Blueville.

L’album est sorti spécialement pour le territoire français. Il explique que son album précédent Big City était sortis en Belgique et dans d’autres pays mais pas en France. V2, leur ancienne maison de disques, ne voulait pas de sortie française. ZS s’est séparé d’eux, a monté son label, réenregistré les chansons puis sortis le disque en France sous le nom de Big Blueville.

Celui ci revient notamment sur les souvenirs qu’il a de dEUS et sur son départ du groupe:

“Je regrette parfois musicalement, c’était une expérience très très chouette.
J’adorais cette énergie. On était vraiment un groupe, puissant. Jouer ensemble, tout le monde voulait le faire et se donnait à 100%. C’était assez exceptionnel. Cela me manque parfois.
Le succès est venu un peu trop vite, j’étais trop jeune. Ce côté-là était une très mauvaise expérience. Autour de nous, il y avait trop de clichés, de groupes qui viennent vite. Cela ne me plaisait pas du tout alors je suis parti. Mais musicalement, c’était génial.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.