Actus du groupe

Christian Pierre fait une mise au point

Le manager de dEUS, Christian Pierre, revient sur les récents évènements dont on fait l’objet la mise en ligne de Vantage Point en intégralité et en streaming sur le site espagnol heineken.es, ainsi que sur l’embargo imposé par Universal à la presse belge.

Il a bien confirmé que Universal n’avait pas connaissance du contrat passé entre Co-Operative Music (qui fait partie de Universal) et Heinekein.es. Bien que la major ait apparement connaissance des autres actions menées ailleurs sur la toile (Last.fm, Myspace, podcast lesinrocks.com, ect…). De fait, le deal passé avec Heineken.es n’apparaissait pas comme exclusif.

Toujours d’après Christian Pierre, le choix s’était porté sur le site espagnol car il était jugé comme un bon support pour capter une audience large bien que celui ci ne soit pas un site marketing. Il s’agit d’un site de musique normal. Pour dEUS, internet est un support important pour la diffusion et la vente de musique. Le manager tient à préciser qu’a aucun moment, le but était de promouvoir la marque Heineken mais de se servir du support de diffusion que leur proposait celle ci pour diffuser l’album Vantage Point de manière légale et gratuite.

Quand à l’embargo et la menace des 25.000 euros planant sur la tête des médias belges qui ne respecteraient pas la date du 15 avril pour publier les interviews du groupe, cela s’explique apparement par le fait que Universal voulait empêcher la bataille médiatique qui se passe a chaque fois que le groupe sort un album. Il y a trois ans, lors de la sortie de l’album précédent, la même chose avait été demandé (sans l’amande réclamée aujourdh’ui) et le magazine De Morgen  avait tout de même rompu le contrat quelques jours avant.

(source: pocketrevolution)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.